Actes n° 11 Lire les Écritures. L’entretien d’une alliance (Dir. Gildas Labey et André Fossion)

Quand les chrétiens lisent les Ecritures, que font-ils, quels divers sens cela peut-il revêtir pour eux et, du coup, de quoi témoignent-ils devant et pour les autres ? La lecture des Ecritures rassemble et unit les chrétiens. Elle est pour eux un « lieu » où Dieu ne cesse de se communiquer. La session explore […]

Read More Actes n° 11 Lire les Écritures. L’entretien d’une alliance (Dir. Gildas Labey et André Fossion)

Document n° 1.1 1956 Anvers

Notre documentation sur les semaines internationales de catéchèse débute tout naturellement par la première d’entre elles : la semaine internationale de catéchèse d’Anvers tenue en 1956. C’est à l’initiative du Centre Lumen Vitae, en collaboration avec d’autres instituts (Fribourg, New-York, Maastricht, Vanves, que 400 experts venus de 32 nations se réunirent à Anvers autour du […]

Read More Document n° 1.1 1956 Anvers

Document n° 1.3 1960 Eichstatt

Le volumineux compte rendu de la semaine internationale d’Eichstatt est en rapport direct avec son importance pour l’histoire de la catéchèse de la mission et dans la perspective du Concile Vatican II alors en préparation. Cette rencontre est l’aboutissement des recherches et des débats entrepris à Anvers en 1956 et à Nimègue en 1959 (cf […]

Read More Document n° 1.3 1960 Eichstatt

Actes n° 3 Pourquoi proposer la foi ? Séduits par Dieu, fascinés par l’Évangile. Actes du colloque européen des paroisses – Mons, juillet 2009 (Dir. A. Borras et L. Bressan)

La foi est un trésor. Cette métaphore suggère par elle-même que nous avons affaire à quelque chose qui est précieux, qui a du prix. A l’instar de la perle dans l’Évangile, elle évoque la découverte émerveillée du Royaume qui vaut bien plus que tout ce que l’on possédait auparavant. Dés lors qu’on en a fait […]

Read More Actes n° 3 Pourquoi proposer la foi ? Séduits par Dieu, fascinés par l’Évangile. Actes du colloque européen des paroisses – Mons, juillet 2009 (Dir. A. Borras et L. Bressan)