Document n° 1.3 1960 Eichstatt

Le volumineux compte rendu de la semaine internationale d’Eichstatt est en rapport direct avec son importance pour l’histoire de la catéchèse de la mission et dans la perspective du Concile Vatican II alors en préparation. Cette rencontre est l’aboutissement des recherches et des débats entrepris à Anvers en 1956 et à Nimègue en 1959 (cf CITP Série « Documents » n° 1.1 et n° 1.2) Nous sommes à l’apogée du renouveau kérygmatique de la catéchèse et de la mission. Le fruit est mûr et les conférenciers nous font entrer dans les débats du Concile à venir. Observons par exemple, comment les conférences de Golbrunner et d’Elchinger nous font entrer directement dans les débats du schéma I de Dei Verbum sur le rapport Révélation et Ecriture, comment la quatrième partie et la conclusion spéciale (directement adressée au secrétaire du Concile) préparent et donnent l’esprit de la future constitution sur la liturgie et enfin comment la cinquième partie nous introduit dans le décret Ad Gentes sur la mission. Nous avons donc affaire à un document essentiel à la croisée de l’histoire de la catéchèse et de la mission, à la croisée de la pastorale et du renouveau théologique conciliaire.

Joël Molinario (Institut Catholique de Paris)

1960 Eischstatt A

1960 Eischstatt B

1960 Eischstatt C

1960 Eischstatt D

1960 Eischstatt E

1960 Eischstatt F

1960 Eischstatt G

1960 Eischstatt H

juin 22, 2017

Mots clés: , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *