Recherches n° 25 Agnès Manesse, Le corps ritualisé : axe structurant de l’identité chrétienne

Face aux grands défis auxquels nous sommes confrontés dans la transmission de la foi, en contexte de postmodernité, la recherche d’Agnès Manesse va au cœur même de la mission pastorale de l’Église : l’initiation chrétienne par les sacrements. Elle choisit, en effet, de sonder les dynamiques de cette transmission à la lumière de la démarche catéchuménale, à partir du lieu même de sa mise en œuvre : le Rituel de l’initiation chrétienne des adultes (RICA).

En partant du constat qu’il existe un hiatus entre ce que propose le Rituel et la pratique pastorale, elle formule l’hypothèse que cette inadéquation manifeste fondamentalement une incapacité, de la part des pratiques sacramentelles actuelles, à honorer l’importance de la place du corps. En inscrivant, ainsi, le questionnement autour du double rapport foi / corps, corps de l’individu / corps de l’institution, Agnès Manesse se propose de vérifier la pertinence de rites de type initiatique pour devenir chrétien aujourd’hui.

La recherche se décline en trois moments : par une présentation ciblée des grands axes de l’émergence d’une théologie du corps en liturgie, au XXe siècle ; par une analyse sémiotique de l’ensemble du RICA, dont on peut souligner le caractère inédit ; par une vérification de l’analyse à l’épreuve de la pratique pastorale.

Isaia-Claudio Gazzola (Theologicum / Institut catholique de Paris)

Agnès Manesse

septembre 11, 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *